Afrique, Conscience et Renaissance
afrothèque

Afrothèque

 

Je vous suggère ici quelques livres considérés comme des œuvres d’art de la littérature Kamite.

Des livres écrits par les nouveaux et anciens activistes du mouvement intellectuel Kamite. Politique, Histoire, Panficanisme, Spiritualité et bien plus encore.

Des livres indispensables à une Afrothèque digne de ce nom.

Pourquoi nous ne pouvons attendre.

Martin Luther King

La Lettre de la geôle de Birmingham. Très loin de l’image aseptisée du pasteur qu’a construite l’idéologie dominante, plus loin encore des appels à la « tolérance », au « vivre-ensemble » et autres mots creux de l’antiracisme étatique et institutionnel, cette lettre ouverte propose l’une des analyses les plus profondes du racisme, de ses conséquences subjectives sur celles et ceux qui le subissent, et de la remarquable capacité de cécité et d’indifférence dont il peut faire l’objet, jusque chez les plus sincères antiracistes. Écrite en avril 1963 pendant un séjour en prison, suite à une « action directe de désobéissance civique » , cette lettre est adressée aux « blancs modérés », c’est-à-dire aux Blancs qui reconnaissent le caractère illégitime de la ségrégation raciale, mais qui reprochent aux activistes noirs d’être trop « impatients », trop « extrémistes », et d’utiliser des moyens de lutte illégaux.

Le livre vert

  Le Livre Vert

 

 Moammar El Khadafi

Le Livre Vert a été publié pour la première fois en 1975, soit six ans    après le coup d’État qui renversa le roi Idriss al-Mahdi al-Sanussi. Il a été complété par une deuxième partie en 1977, puis une troisième en 1981. 

Il constitue le fondement de la réflexion qui aboutira à la création de la «Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste», instaurée en 1977 par Moummar El-Kadhafi, qui prendra lui-même, deux ans plus tard, le titre de Guide de la Révolution Libyenne.

Tant que je serai noire

Maya Angelou

Figure emblématique de l’histoire des Etats-Unis, Maya Angelou s’est engagée corps et âme dans le XXe siècle américain. Tant que je serai noire débute en 1957 lorsque, décidée à devenir écrivain, elle part avec son fils, Guy, pour rejoindre Harlem, épicentre de l’activité intellectuelle des Noirs américains. 

Elle participe aux bouleversements de l’époque et rencontre des artistes comme Billie Holiday et James Baldwin, et les leaders du mouvement des droits civiques, Malcolm X et Martin Luther King. Enfin, conquise par Vusumzi Make, qui se bat pour la liberté des Noirs d’Afrique du Sud, elle part vivre en Afrique, théâtre des luttes anticolonialistes, où elle devient journaliste. 

 

Ce récit autobiographique dessine le portrait d’une femme exceptionnelle qui a intégré, jusqu’au coeur de sa vie intime, une véritable révolution mondiale, culturelle et politique.

au-delà des apparences

Au-delà des apparences: Derrière les murs se trouve un autre monde

Nancy Kawaya

Bien qu’en apparence ceci ait tout l’air d’un livre, je peux vous assurer que c’est autre chose…
Et que serait-ce puisque ce n’est pas un livre ?
Pour le découvrir, Laissez- vous aspirer dans l’univers. 
Oui, j’ai dit « L’UNIVERS », avec tout ce que cela suppose dans sa substance et son apparence.
On partira de Venus pour découvrir les différents visages de l’amour, au trou noir pour éclairer les moments sombres de l’existence et enfin sur terre pour aller à la rencontre des Hommes et de la lumière. 
Et puisque les choses ne sont que ce que nous en pensons, aller au-delà des apparences c’est aussi aller au-delà de nos mots, de l’allure et des codes.
Ce n’est pas voir avec les yeux, c’est comprendre avec le cœur.