Afrique, Conscience et Renaissance

La couleur du mensonge religieux

Depuis plusieurs années maintenant, des questions sur la “race” du Christ sont posées, ainsi que des questions qui sèment le doute sur la véracité des portraits et tableaux présentés dans les « sanctuaires » chrétiens. Des questions qui pointent du doigt la préférence raciale que l’Eglise a voulu donner aux récits bibliques et à ses personnages. L’exemple le plus parlant serait celui d’Adam et Ève. Selon la Bible, Dieu a fait l’homme à son image. Selon cette même Bible, Adam et Ève sont les premiers hommes fait par Dieu…toujours à son image. Depuis mon enfance je vois partout des peintures « représentatives » d’Adam et Ève, dans les églises, les musés, les livres d’histoire…

Ma question au sujet de ces représentations que l’on voit partout est:

« si Adam et Ève avaient la peau blanche, d’où vient l’homme noir?« 

Je me pose et vous pose cette question parce que scientifiquement et historiquement parlant, il a été prouvé que le premier homme sur terre était noir. Alors pourquoi Adam et Ève ne sont ils pas représentés à la couleur des premiers hommes? Ces hommes n’étaient ils pas à l’image de Dieu?
Comme à tant d’autres personnages bibliques, ceci s’applique aussi à Moise. Souvenez-vous que les écrits de la Bible disent que Moise était physiquement confondu aux Égyptiens. J’ai pour connaissance que les anciens Égyptiens étaient noirs. Et pour les sceptiques, nous avons les peintures des pyramides pour sources, entre autres.

 » Mais dans quel intérêt aurait-on falsifié leur apparence? »

à ceux qui se posent cette question, je répondrais qu’il existe une multitude de réponses. Je ne vais en mentionner qu’une pour chaque point.

  1. Deux récits nous dépeignent de manière « non subliminal » le portrait de Dieu. Le fait que la Bible dise que Dieu a fait l’homme à son image et que cette même Bible dit que Adam et Ève sont les premiers hommes que Dieu a fait.  Quand ces mêmes hommes sont représentés partout et même dans les églises installe de manière subliminale dans l’esprit de tous que Dieu est…
  2. Moise… Pour faire court, de quel religion Moise est-il le père? Vous imaginez s’il était représenté en homme noir.

Etant d’éducation Chrétienne, toutes ces questions m’ont également amené à me poser des questions sur Jésus. Après tout, n’est-ce pas ce que nous demande la Bible dans 2Pierre 1:5 ? C’est donc ce que je décida de faire en bon Chrétien, d’abord sur les différentes représentations qui sont faites du Christ. Je voulais absolument savoir si l’image du messie, Celui qui est Dieu selon l’église, avait été modifiée.

www.emmanuelkani.com
Fresque d’église à l’effigie de Jésus

La déception liée à ma découverte fut si grande qu’un voile bien plus que sombre fut jeté sur ma confiance en l’Eglise. Ainsi donc les représentations de Jésus en homme blanc ne sont rien de plus que des mensonges eurocentriques. Comment n’ai je pas pu le voir plus tôt? Il est né à Nazareth comment suis-je passé pendant aussi longtemps à coté d’un mensonge aussi flagrant?

L’élaboration de la Bible…les apocryphes

La Bible n’est pas un livre ordinaire, mais une collection de livres très divers. Le mot grec qui la désigne : ta biblia, signifie les « livres ». Elle se compose de récits mythiques, épiques ou historiques, de listes de lois ou de généalogies, de poèmes, de textes de sagesse, de prophéties, de paroles visionnaires, de prières, d’exhortations. L’écriture de ces livres a commencé vraisemblablement au VIIIe siècle avant Jésus-Christ pour s’achever vers 100 après Jésus-Christ. D’abord écrits séparément, ces livres ont été inlassablement médités, recopiés, puis peu à peu regroupés et classés au fil des siècles. La Bible est le texte de référence des juifs mais aussi des chrétiens (même si, bien sûr, les juifs ne reconnaissent pas les écrits qui parlent de Jésus et qui constituent le Nouveau Testament). On retrouve aussi dans le Coran l’histoire d’Abraham, celle de Moïse, la personne de Marie (Myriam) et celle de Jésus (Aïssa) ainsi que de nombreux autres emprunts.

L’empereur Constantin (au centre), avec les évêques du concile de Nicée (325)

La bible que nous connaissons aujourd’hui a été décidée lors du premier concile de Nicée, concile pendant lequel on décida de la direction à donner à l’église et de la composition de le Bible. Ce concile fut décidé et imposé par l’empereur Constantin, qui ironiquement n’était pas croyant pour un sous. Pendant 5 jours, plus précisément du 20 au 25 mai 325, les hommes choisis par l’empereur Constantin vont rassembler les textes apocryphes qui vont devenir la Bible. Pendant ces 5 jours, on va écarter et sélectionner les textes qui serviront à diriger les hommes et les unir sous « UN ». C’est dans ces mêmes apocryphes écartés par l’église et l’empereur, que l’on découvre les évangiles oubliés. Parmi ces évangiles oubliés, on découvre l’évangile de THOMAS par exemple , qui parle de l’esprit et du corps. IL y a également l’évangile de Juda ou celui de Marie-Madeleine parmi plein d’autres. L’un des écrits les plus connus auprès du grand public est l’Évangile de Philippe. Il évoque une relation intime entre le Christ et Marie-Madeleine. On peut donc comprendre pourquoi le choix d’écarter certains textes.

Page extraite des Apocryphes.

 

Pour connaitre un homme, étudie sa mère!

Nos connaissances de Marie se trouvent dans les apocryphes, ils sont d’ailleurs la principale source de nos connaissances sur Marie. Cependant le dogme de celle-ci a été précisé par l’Église catholique le par Pie IX dans sa bulle Ineffabilis Deus. Ce dogme signifie que Marie, mère de Jésus-Christ, fut conçue exempte du péché originel. Autrement dit que ses parents, Joachim et Anne, l’auraient conçue sans transmission du péché originel, en vertu d’une grâce exceptionnelle provenant déjà du Sacrifice de son Fils. La question que je me pose est la suivante « elle aussi c’est le saint esprit qui a fécondé sa mère?« . Parce que la fécondation par le saint esprit, une fois ça passe. Deux fois ça commence à faire beaucoup « attendez vous à ce que un jour on vous dise que les grands parents de Marie aussi sont conçues sans transmission du péché originel, en vertu d’une grâce exceptionnelle provenant déjà de la grossesse divine avenir de leur fille ». Je vous laisse vous faire votre propre opinion à ce sujet. Mon avis est que si vous n’avez pas planifié d’enfant, ne laissez pas votre femme être proche du saint esprit. Il semblerait qu’il a la mauvaise manie de faire des enfants aux femmes des autres. Je dis ça, je ne dis rien. 

Parlons du Christ mais pas trop!

Un jour en discutant avec un prêtre en Belgique de mes doutes sur le Christ, je lui ai dit « on sait aujourd’hui de manière indiscutable que Jésus ne ressemble en rien aux représentations que l’église fait de lui. Qu’il aurait plus l’aire Arabe que Européen selon ses origines et lieux de naissances et vies. Alors pourquoi l’église ne le montre par comme il devrait être mais le représente en Européen? » Il a gardé le silence pendant quelques minutes et m’a répondu : « Est ce vraiment important? Non, du tout. Connaitre la race du Christ n’est pas important, pas pour celui qui croit« .
Pas satisfait pour un sous par la réponse, je rétorqua : si ce n’est pas si important, pourquoi l’église ne lui donne pas la couleur qui est la sienne? On pourrait ensuite le laisser comme ça en se disant ‘c’est pas important la race du Christ’.

Plus on cherche et plus on se rend compte que oui, depuis des siècles l’église ment au sujet de Jésus. Entre la sélection des livres qui composent la Bible et l’apparence des personnages bibliques, on ne peut nier que l’on soit croyant ou pas que il y a beaucoup d’incohérences. Et à ce qui disent qu’on ne peut rejeter les textes bibliques parce qu’ils sont historique, j’aimerais rappeler que d’autres textes ont été découverts et que leur authenticité a déjà été prouvé. De ce fait je rappelle le fameux « Mais nous ne pouvons nier ce que dit l’histoire et ses vestiges » avant de continuer dans mes propos.

« La Cène » Fresque de Leonard de Vinci. Pour la peindre Leonard de Vinci à utilisé des membres de sa famille comme modèles.

Des manuscrits ont étaient découverts dans la région de la Cisjordanie, près des grottes de Qumrân, où les Manuscrits de la mer Morte ont été découverts en 1947. Les documents déterrés proviennent d’un groupe de juifs sectaires, qui s’appelaient les Esséniens. Les manuscrits qui ont été datés entre -408 et 318 après J-C décrivent le fils de Marie comme ayant une peau de « couleur plus foncée » que ses parents, une information révélatrice d’après le professeur Hans Schummer de l’Université de Tel Aviv. D’après ce même professeur, les manuscrits récemment découverts jettent une nouvelle lumière sur l’apparence physique de Jésus Christ.

« C’est très révélateur que l’auteur inconnu des documents décrive, avec un grand effet de surprise, que la couleur de la peau de l’enfant était plus foncée que celle de sa mère ou de son père. »
« La couleur de l’enfant était celle de la nuit », nous dit le fragment du manuscrit, « dans la nuit sombre, rien ne permettrait de voir l’enfant mis à part le blanc de ses yeux » nous dit un autre extrait.
Un autre détail attire l’attention des chercheurs, on y parle d’un personnage intriguant nommé Hamshet, celui-ci est présenté comme étant  un homme « infidèle » et « sujet aux maladies ».  Il est le demi-frère de Joseph, celui-ci le  méprise d’ailleurs pour ses « pratiques mesquines » et le suspecte même de courtiser Marie!  Pour l’archéologue Natanya Jeborah de l’Université de Tel Aviv, le détail le plus intéressant est la description faite de Hamshet et l’enfant Jésus. Ils sont décrits comme des bergers car ils « ont la même couleur de peau sombre», un détail que Joseph ne prend pas à la légère. Il existe d’ailleurs des textes juifs polémiques comme les passages censurés du Talmud ou les Toledot Yeshu présentent Jésus comme étant né d’une relation hors mariage.
« Dans cette chronique de la naissance du Christ, C’est la première description connue de Hamshet, le demi-frère de Joseph, et que Joseph semblait mépriser au plus haut point pour aucune raison particulière, » dit-elle. « Est-il possible que Hamshet soit le véritable père de Jésus? Bien que quelques éléments semblent nous diriger dans cette direction, sans aucune preuve supplémentaire, on ne peut que formuler des hypothèses, » a dit l’archéologue.

La Bible ne serait-elle qu’un ensemble d’hypothèses à qui la religion à donné la forme qui lui convenait le mieux ?

Plusieurs sources indépendantes et provenant de différentes cultures attribuent la paternité de Jésus à un amant de Marie : c’est notamment le cas des passages censurés du Talmud, et du Discours véritable de Celse.

Le demi-frère de Joseph serait noir de peau?

Certains textes des Apocryphes insistent sur le fait que le père de Joseph avait deux femmes mais aussi une servante Africaine du nom de Melcha. Bien que les noms des frères et sœurs de Joseph ne sont pas mentionnés, il avait apparemment 4 sœurs et 5 frères. Il est aussi dit que l’enfant était né de l’union de Jacob et de sa servante suite au décès de sa deuxième épouse.

« Cela expliquerait pourquoi Hamshet était plus noir que son demi-frère Joseph…»

D’après l’expert hébreu; Moshe Zuckenschtein : « l’utilisation de l’adjectif hébreu Cushite ou Cushi, qui est Aethiops une fois traduit en latin, pour décrire Hamshet indique aussi qu’il avait la peau plus noire que les Israélites de cette période. C’était vraiment intrigant couleur de sa peau soit la même que celle de l’enfant Jésus. »

Je sais que certaines personnes vont automatiquement réfuter ce qui est dit ici en disant que c’est blasphématoire ou autre, c’est tout simplement que ceux là ont été conditionné pour ne jamais remettre en question ce qui est dit dans la bible, par les hommes d’églises et autres. Cependant, plus tôt que d’argumenter avec ceux qui sont tombés dans le « heureux celui qui croit sans voir » j’aimerais les inciter à pratiquer ce que dit la bible dans 2Pierre 1:5 “Pour cette même raison aussi, y apportant tout empressement, joignez à votre foi, la vertu; et à la vertu, la connaissance; et à la connaissance la science. »

Comprenons nous, je crois en Dieu, juste pas au mensonge des hommes. Il est une différence que je me dois d’indiquer. Celle entre la spiritualité et la religion. Ma spiritualité fait que je crois en Dieu, la religion c’est ce que les hommes me disent de Dieu.

 

Traduction du texte tenu pas l’Empereur Constantin.

Nous croyons en Dieu, Père, Pantocrator, le poète du monde et du monde, en toutes choses et sans limitation. Le Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu l’unique engendré, les Pères nés de tous les mondes: la lumière de la lumière, la vérité du vrai Dieu, né du même, le Père, pour toujours, est né. Ces gens se partagent et poursuivent l’autre salut des descendants des âmes de l’Esprit et de la Vierge Marie et de la Vierge Marie, et ils se sont éclairés. Crucifié par les dieux de Ponce Pilate, victimes et servantes. Le troisième jour est dans les Écritures. Il est dans les cieux et dans la droite du Père. De nouveau, il y a la mort et la mort, et le règne du royaume est terminé. Le Saint-Esprit, le Seigneur, le porteur de vie, les Patriens, qui sont aux yeux du Père, et les pères concubins et consciencieux, ont parlé par l’intermédiaire des prophètes. Une seule église pécheresse, catholique et post-chrétienne. Homosexualité baptême à la ressemblance des pécheurs. Attente du reste du monde. Vie sacrée du futur.

Emin.

3 thoughts on “La couleur du mensonge religieux

  1. Excellente analyse!
    J’ai surtout apprécié les versants Histoires en tant que étudiants en Histoire.
    Cependant moi la préoccupations qui me vient l’esprit est celle de savoir pourquoi les européenne ont subitement changé de religion(polythéisme) pour s’inventer une autre religion(monothéisme)?

    1. Je pense qu’il fallait a un moment une même croyance pour tous. Unis sous un seul et même Dieu, on a moins de raison de se faire la guerre. Lorsque on observe le monde, on se rend compte que les guerres sont presque toutes à base de différences culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :