Afrique, Conscience et Renaissance

Une monnaie pour les libérer, une monnaie pour les diviser

 

J'ai toujours pensé que l'un des moyens de vaincre l'impôt colonial que représente le CFA serait le développement de la cryptocurrency en afrique. imaginez une cryptomonnaie africaine qui permettrait de se passer du CFA pour nos transactions bancaires commerciales et même pour le petit marché, pourquoi pas grâce à l’explosion du marché des smartphones. Imaginez un instant les bienfaits et les retombées économique sur le continent. Imaginez un instant le Bénin, le Burkina-Faso, la côte d’ivoire, la Guinée-Bissau, le mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, tous libérés de la joute coloniale. ça serait magnifique n’est ce pas?

Cette monnaie existe aujourd’hui, elle a vu le jour au Cameroun sous l’impulsion des séparatistes anglophones du pays qui espèrent ainsi renforcer leur déclaration d'indépendance des régions francophones.

 

La quête d’indépendance de l'Ambazonie

Souvenez quand des avocats et des enseignants sont descendus dans la rue pour se plaindre d'injustice économique et de discrimination. C’est à ce moment précis que la quête l'indépendance du sud du Cameroun a débuté. Un jour d’octobre 2016 l’Ambazonie se lança dans sa quête indépendance. Cette région dont l'indépendance n’est pas reconnue par le gouvernement Camerounais. Une région qui a son propre drapeaux et une langue distinct du reste du pays. 

La solution voit le jour, le AmbaCoin

C’est donc dans une quête de cessation de dépendance économique au CFA et au gouvernement national qu’un groupe d'érudits, de technocrates et de développeurs séparatistes anglophones anonymes ont créé l’'AmbaCoin. Un rapport du Quartz dit que ce mais surtout cette monnaie a reçu le soutien total de la région. AmbaCoin, qui est une crypto-monnaie ERC20 repose sur Ethereum en tant que chaîne mère, est transparent, confidentiel et présente un faible coût de transaction, selon les développeurs.


Sur 1000 000 000 déjà en prévente, 20 082 obligations de l’Ambazonian avaient déjà été achetées en date du 10 novembre. Toujours selon ce même rapport du Quartz qui confirme qu’un AmbaCoin se vendait à 25 centimes, environ 140 francs CFA. Le lancement de la dites la crypto-monnaie est prévue pour le 24 décembre 2018. Symbolique me direz vous? Sans hésitation je dirais oui. Le soutien que reçoit cette monnaie dans la région lui non plus n’est pas une surprise

Selon les développeurs de l’Ambazonian, cette cryptomonaie aidera la région à accéder aux ressources et aux richesses locales principalement contrôlées par le gouvernement dirigé par les francophones.

C'est arrivée il y a des années en Afrique

Les séparatistes anglophones Ambazoniens ne sont pas les premiers à proposer leur propre monnaie dans leur quête d’indépendance. Vous vous souvenez? Dans les années 60, la République Biafra autoproclamée adopta sa propre livre biafrane pendant la guerre civile nigériane.
Toujours dans cette période, souvenez vous qu’en République Démocratique du Congo,  les Katanga également proposé leur propre monnaie en franc dans sa quête d'indépendance.

Reste maintenant à savoir jusqu'où ira l’aventure, parce que bien que le fait de vouloir la séparation m’attriste, je ne peux qu'admirer l’initiative qui les veut indépendants du CFA.

4 thoughts on “Une monnaie pour les libérer, une monnaie pour les diviser

  1. I Bravo frangin
    J’ignorais q les ambazoniens avaient lancé leur propre monnaie….c’est très intéressant
    Continue dans cette voie, tu as d beaux jours devant toi.
    Moi je bosse tjrs sur mes 2 projets( Kenya et Mozambique)… les contrats vont peut-être être signés bientôt..,je te tiens au courant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :